Connexion

Mot de passe oublié

Dispositif d’aide - La hausse du Smig entraîne la disparition du Darse

Publié le vendredi 12 septembre 2014 à 01H00

C’est automatique : conformément aux textes en vigueur, le Dispositif d’aide à la revalorisation du Smig et de l’emploi (Darse) prend fin dès que le salaire minimum en Polynésie française passe le cap des 150 000 Fcfp. Les employeurs perdent ainsi une aide précieuse, même si leur montant avait déjà beaucoup baissé.

Créé en 2004 par le gouvernement de Gaston Flosse, le Darse était géré par la Caisse de prévoyance sociale (CPS) sous forme de réductions de charges patronales. Pour l’année 2014, 106,2 millions de Fcfp avaient été attribués à la CPS par arrêté du conseil des ministres en juin dernier. Le président du Medef-PF, Olivier Kressman, indiquait hier que cet effet mécanique de la hausse du Smig va pénaliser d’abord l’hôtellerie, le gardiennage et le nettoyage, les secteurs pour lesquels le Darse représentait une aide conséquente.

Les responsables du Conseil des professionnels de l’hôtellerie (CPH), selon Olivier Kressmann, préparent un courrier au gouvernement pour demander un nouveau dispositif similaire. Quant aux fonds non encore utilisés par la CPS, ils devraient être reversés au budget général du Pays.

Imprimer Recommander Wikio Facebook twitter digg