Connexion

Mot de passe oublié
FAA’A

“Une heure sans savoir où est passée sa fille de 6 ans, c’est terrible !”

3 contributions

Publié le samedi 23 août 2014 à 01H00

Pour lire cet article payant,
abonnez-vous pour 1 mois ou profitez de notre offre 24H

Les dernières contributions


23/08/2014 à 09h18

"Une heure sans savoir où est passé sa fille, c'est terrible!" Je dirais même plus!!!
L'angoisse si bien décrite, qui a étreint ce père de famille, émeut au plus profond mon coeur de mère et de grand-mère! Sur le moment, c'est une douleur et une impuissance au delà du possible!
Heureusement que cette situation a trouvé une heureuse issue, grâce à la spontanéité, à l'élan de solidarité et de générosité de Mama Rollande. On reconnaît bien là, nos mama tahitiennes débordantes d'amour pour nos enfants et si prévenantes, toujours prêtes à se dévouer, en toute humilité! Un très gros Bravo à Mama Rollande!
Cependant, l'angoisse tout à fait justifiée provoque parfois des actes extrêmes, non réfléchis sur le moment, comme cette plainte. Je crois qu'il faut plutôt prôner le dialogue concerté de tous les acteurs de ce "drame", à la recherche, non pas de coupables, mais plutôt de solutions, pour qu'il n'y ait "plus jamais ça!!!" Et à la lecture de chaque partie "adverse", c'est en bonne voie!
N'oublions surtout pas de "balayer d'abord devant notre propre porte avant de vouloir le faire devant la porte des autres!"

23/08/2014 à 08h29

Moi je pense que tout le monde se fiche de cette banale histoire. Et ce serait bien que les polynésiens ne rejoignent pas les français ou les américains qui portent plainte contre tout le monde et pour n'importe quoi.

23/08/2014 à 07h46

Pour avoir ressenti l'angoisse qu'a pu être celle de la petite Hanivai et de ses parents il m'est difficile de mettre des mots sur cette affaire sinon dire que je me réjouis de cette fin heureuse. Je suppose que les responsabilités seront démêlées et que chacun en tirera les indispensables enseignements pour que: "Plus jamais çà!" Toutefois, mon sentiment est que les parents peuvent difficilement se dédouaner de leur absence au sortir de l'école de leurs jeunes enfants au motif de ne pas avoir 'regardé l'heure' et que, de toute façon, il est de la responsabilité de l'administration de l'établissement scolaire concerné de gérer un tel cas de figure. Je pense que, pour le moins, il y a moralement partage de responsabilité.