Connexion

Mot de passe oublié
MOOREA

Près de 1 200 interventions par an

Publié le vendredi 12 septembre 2014 à 01H00

Le maire a rendu visite au corps des sapeurs-pompiers

Le corps des sapeurs-pompiers de Moorea a reçu, mercredi, la visite du maire, Evans Haumani.

C’est la première visite officielle du maire aux soldats du feu. Effectuée après un peu plus de trois mois de mandature, elle se veut encourageante pour le corps des sapeurs-pompiers.

K Le corps regroupe aujourd’hui 27 permanents, incluant Jean-Michel Hokoupoko leur chef de corps, aidés dans les manœuvres par 12 sapeurs-pompiers volontaires et par l’association des jeunes sapeurs pompiers de l’île.

1 2
Après avoir rencontré  les sapeurs-pompiers  de la caserne de Paopao (notre photo) le maire  et son équipe ont visité  la caserne de Haapiti.

Après avoir rencontré les sapeurs-pompiers de la caserne de Paopao (notre photo) le maire et son équipe ont visité la caserne de Haapiti.

Le maire de Moorea a rendu visite, mercredi, aux sapeurs-pompiers de l’île. Il était accompagné de Rocky Poroi adjoint au maire en charge de la sécurité, de Mariano Atiu directeur de cabinet, de Juliette Apeang directrice générale des services et de Sylvie Juventin Salmon conseillère auprès du maire. La visite a débuté par la caserne de Paopao. Elle s’est poursuivie par Haapiti, en fin de matinée.

Très présents sur le terrain, les pompiers de Moorea accomplissent près de 1 200 interventions par an, c’est-à-dire quatre sorties quotidiennes environ. Ces interventions prennent en compte les incendies de maison ou de forêts, mais aussi toutes interventions de secours à la personne, accidents de la route, personnes en difficultés à domicile ou perdues lors de randonnées, et sur le lagon, de plus en plus occupé par différentes activités. Ce corps est scindé en deux casernes, Paopao et Haapiti, chacune regroupant un nombre identique de pompiers permanents et volontaires. La zone d’intervention de Paopao va du Pk 9,5 Est (Hôpital de Afareaitu) au Pk 18 nord (route du belvédère), Haapiti s’occupe de la moitié restante de l’île, à savoir les côtes nord ouest et Ouest.

Le corps de sapeurs-pompiers de Moorea-Maiao est l’un des mieux équipés des îles, avec deux véhicules de secours et d’assistance aux victimes (VSAV), une ambulance de secours, un véhicule fourgon-pompe tonne léger (FPTL), un camion-citerne feu de forêt, deux bateaux, deux motopompes remorques, une remorque pour secours routiers et deux camions-citernes utilisés notamment pour venir en aide aux familles ayant des difficultés d’approvisionnement en eau de consommation, notamment en période de sécheresse.

 

Population fluctuante

Cette visite du maire et de ses techniciens consistait donc à faire le point avec les hommes et l’unique femme, tant au niveau des conditions de travail que sur le matériel dont ils disposent pour mener à bien leur mission. Des projets d’élargissements de ce corps existent, dans le sens où Moorea abrite une population très fluctuante d’un mois à l’autre, et surtout en période de vacances ou de long week-end. Evans Haumani en est conscient. Il l’a fait savoir lors de son intervention face à ses troupes. Pour l’heure, la commune établit un point précis sur ses acquis et ses possibilités en matière de sécurité, avant de prévoir des investissements tant sur le plan humain que matériel. Investissements qui s’accompagnent toujours par une contrainte budgétaire importante. Selon la directrice générale des services, le budget du corps des sapeurs-pompiers de Moorea doit avoisiner les 100 millions de Fcfp par an. Ce qui est une bonne moyenne pour une commune de 18 000 habitants.

 

`PAROLE À
Evans Haumani maire de Moorea-Maiao

“C’est la première fois que je rends visite officiellement au corps des sapeurs-pompiers pour voir avec eux leurs réels besoins. C’est un corps qui nous donne beaucoup de satisfaction. Ils font beaucoup d’interventions et cela se passe plutôt bien. Je leur ai fait savoir que nous sommes là pour travailler ensemble et améliorer les choses, si cela est nécessaire. Mon but étant de renforcer la sécurité de nos administrés, cela va des mutoi aux pompiers. Moorea connaît ponctuellement une forte augmentation de sa population, il ne faut donc pas hésiter à renforcer la sécurité. Nous avons évoqué ensemble la possibilité d’une augmentation du nombre de pompiers. Nous avons, par exemple, pris quatre nouveaux pompiers volontaires pour renforcer l’équipe, mais pour l’instant, nous avons des contraintes budgétaires qu’il faut prendre en compte.”

Myriama Tauhiro unique femme sapeur- pompier de Moorea

“Je suis pompier volontaire depuis 2002 et pompier permanent depuis 2008, rattachée à la caserne de Paopao. J’ai débuté par un travail dans l’administration, mais cela ne m’a pas vraiment plu. J’ai préféré opter pour un métier de “mec”, j’ai donc passé le concours que j’ai réussi et cela me plaît beaucoup. C’est différent, ce n’est pas la monotonie que l’on trouve dans un bureau. C’est très diversifié et nous avons de nombreux contacts avec la population.”

De notre correspondantJeannot Rey
Imprimer Recommander Wikio Facebook twitter digg