Connexion

Mot de passe oublié

Quand Oscar s’appuie sur les béquilles de l’État

1 contribution

Publié le samedi 13 octobre 2012 à 01H00

Pour lire cet article payant,
abonnez-vous pour 1 mois ou profitez de notre offre 24H

Les dernières contributions


18/10/2012 à 15h51

Il est à souhaiter que les Polynésiens dans leur ensemble aient pris la mesure de ce triste personnage qui les entraine irrémédiablement vers une misére accrue, sans l'état nous sommes économiquement mort, le chomage atteindrait les 70% avec tout ce que cela comporte comme dérives dues au désespoir.
Mais nos politichiens bien grassouillets n'en ont cure tant que leur gamelle est bien remplie.