Connexion

Mot de passe oublié

Faire payer “les autres” pour combler le vide

1 contribution

Publié le samedi 17 mars 2012 à 01H00

Pour lire cet article payant,
abonnez-vous pour 1 mois ou profitez de notre offre 24H

Les dernières contributions


10/04/2012 à 23h25

C'est le principe des politiques. Toutes dépenses de fonctionnement ou d'investissement publics non assorties de contreparties équivalentes, sont un accroissement démesuré des recettes publiques, le plus souvent fiscales, à la charge de tous les contribuables à l'impôt direct et indirect. En pèriodes d'essor économique cette charge fiscale est supportable. A l'inverse, en pèriode de recession elle devient horriblement insuportable car nos politiques ne lèvent pas le pieds en matière de dépenses les moins utiles.