Connexion

Mot de passe oublié
HITIA’A O TE RA

Un nouveau chef à la brigade de Tiarei

Publié le jeudi 11 septembre 2014 à 01H00

Mouvement de personnel à la gendarmerie

Les deux nouvelles têtes de la brigade de gendarmerie  de Tiarei : l’adjudant-chef Christophe Leroux, qui arrive  de Martinique, et le maréchal des logis-chef Stanley Bruneau,  en provenance de Punaauia.

Les deux nouvelles têtes de la brigade de gendarmerie de Tiarei : l’adjudant-chef Christophe Leroux, qui arrive de Martinique, et le maréchal des logis-chef Stanley Bruneau, en provenance de Punaauia.

La brigade de gendarmerie de Tiarei a un nouveau commandant d’unité depuis début août. Il s’agit de l’adjudant-chef Christophe Leroux. Le sous-officier, âgé de 44 ans, arrive pour la première fois au fenua avec son épouse et leurs trois enfants.

Originaire de Valence (dans la Drôme), l’homme est entré à 20 ans dans la gendarmerie où il a effectué son service militaire. Après l’école de sous-officiers de Montluçon, il entame sa carrière en brigade territoriale dans la Drôme durant neuf ans. Il fait un premier séjour en outre-mer en Martinique, mais c’est en métropole qu’il va rencontrer une Martiniquaise qui est aujourd’hui son épouse.

Christophe Leroux était alors en région parisienne où il officiait à la prison de Fleury-Mérogis. Il fait alors partie d’une brigade d’une quinzaine de gendarmes qui interviennent pour conduire des enquêtes auprès des 5 000 détenus et 1 500 surveillants. En plus de la lutte contre les stupéfiants et la détention d’objets prohibés, la brigade assure la police de la route et la sécurité extérieure de l’une des plus grandes prisons d’Europe qui reçoit près de 10 000 visiteurs par semaine.

L’enquêteur, qui a pris deux grades et terminé adjoint au commandant d’unité, reconnaît que ces six années dans ce milieu particulier ont été une bonne expérience.

L’adjudant-chef et sa famille étaient en Martinique, pour un séjour de quatre ans, avant d’arriver à Tiarei, où l’adjudant-chef va effectuer son premier poste de commandant d’unité qui compte six gendarmes et deux mobiles. Le nouveau chef de brigade entend conforter les liens entre la gendarmerie et la population, et développer les partenariats avec les autorités locales et les services de sapeurs-pompiers et de police municipale de la commune. Et s’il lui reste du temps, le rugbyman, à l’origine de la création d’un club en Martinique, espère se frotter à la mêlée polynésienne.

 

De Punaauia à Tiarei

La brigade de Tiarei accueille également un nouveau gendarme, il s’agit du maréchal des logis-chef Stanley Bruneau.

Originaire de Ua Pou et Fatu Hiva par ses parents, Stanley Bruneau est né à Toulon où son père était dans la marine. Très vite de retour au fenua, il fait son école à Punaauia, puis à La Mennais, avant d’exercer durant deux ans comme instituteur suppléant entre Paea et Taravao. Avant de faire le pas dans l’éducation, il entre à l’école de gendarmerie de Châtellerault. Sa carrière débute à Paea, avant un passage au groupe de pelotons mobiles, puis à la brigade de Punaauia où il était depuis 6 ans.

Le maréchal des logis-chef Stanley Bruneau est marié et père de deux enfants.

JLM
Imprimer Recommander Wikio Facebook twitter digg