Connexion

Mot de passe oublié
FAA’A

One, two, three… Les mama se mettent à l’anglais

Publié le jeudi 04 septembre 2014 à 01H00

La dernière visite de croisiéristes australiens sur les stands de Faa’a n’avait pas entraîné les ventes espérées. En cause : le manque de maîtrise de l’anglais.

L’association Kurahei et la fédération artisanale Faa’a i te Rima Ve’a Ve’a ont décidé de mettre en place des cours d’anglais.

Une dizaine d’artisans ont participé au premier cours d’évaluation, hier matin. Ils ont appris des formules de politesse et les nombres, de 1 à 100.

Pour lire cet article payant,
abonnez-vous pour 1 mois ou profitez de notre offre 24H