Connexion

Mot de passe oublié
Arue

Les élèves sont sensibilisés aux dangers de la route

Publié le vendredi 05 septembre 2014 à 01H00

Les risques en voiture et en vélo sont mis en avant dans les établissements scolaires

Lors de la visite du maire de Arue, Philip Schyle, au collège de Arue, mercredi dernier, il a pris connaissance de la campagne de sensibilisation sur la sécurité routière dans cette classe de 5e 1.

Lors de la visite du maire de Arue, Philip Schyle, au collège de Arue, mercredi dernier, il a pris connaissance de la campagne de sensibilisation sur la sécurité routière dans cette classe de 5e 1.

Depuis quelques jours, le collège de Arue reçoit la visite d’une formatrice en sécurité routière issue de l’association prévention routière.

Poehere Marchioro intervient auprès des élèves de 5e et 3e. Elle fera des interventions pour les élèves de seconde ultérieurement. “Tous les établissements scolaires qui ont fait une demande sont concernés. J’ai commencé par le collège de Arue lundi dernier. La tournée de formation s’achèvera le 26 mars au collège de Afareaitu à Moorea”, précise Poehere Marchioro.

Au collège de Arue, six classes de 5e et six autres de 3e sont concernées par cette campagne de sensibilisation. L’objectif est de transmettre un sentiment de vulnérabilité sur les routes grâce à une projection vidéo et à la diffusion d’images d’accidents de la route, des images parfois choquantes. Des jeux sont mis en place pour accompagner chaque session et les faiblesses humaines sont étudiées à la loupe.

La formatrice répond aux questions des élèves. Par cette action d’envergure, le collège de Arue souhaite sensibiliser les élèves aux dangers de la circulation. À juste titre, certains élèves se rendant au collège à vélo.

Après le collège de Arue, la formatrice fera une halte au collège Henri-Hiro puis au lycée polyvalent de Taaone à la mi-septembre. La tournée ne fait que commencer dans les établissements scolaires. Durant l’année scolaire 2013-2014, ce ne sont pas moins de 8 600 élèves qui ont été sensibilisés par cette association.

 

“Moi-même, j’ai été victime d’un accident”
Gabrielle Tuduriélève en 5e, 12 ans

“C’est la première fois que j’assiste à ce genre de campagne de prévention sur les accidents de la route. Lorsque j’étais en CM2, à l’école Ahutoru, on nous sensibilisait à la sécurité routière. Personnellement, je trouve que ça fait peur ces risques encourus sur les routes. Moi-même, j’ai été victime d’un accident en voiture. Un jour, j’étais dans la voiture de mon beau-père à Mahina, il me conduisait à l’école. Il s’est garé sur la route, sur la voie de gauche, quand soudain une voiture qui montait dans le lotissement a tamponné sur le côté de la voiture de mon beau-père. Je me suis cognée sur la vitre de la voiture, car j’étais assise comme passagère à côté du chauffeur. Il n’y avait pas de blessé, mais j’étais sous le choc. Une autre amie m’a déposée à l’école. J’étais arrivée en retard.”

De notre correspondant JH
Imprimer Recommander Wikio Facebook twitter digg