Connexion

Mot de passe oublié
PAEA

Eaux, cimetière et travaux : les dossiers chauds

Publié le lundi 01 septembre 2014 à 01H00

Le point avec le premier adjoint au maire Jean-Claude Hapairai

Jean-Claude Hapairai, premier adjoint  au maire de Paea.

Jean-Claude Hapairai, premier adjoint au maire de Paea.

Avant même les dernières élections municipales, l’équipe de Jacquie Graffe avait voté en conseil municipal neuf projets pour la nouvelle mandature. Quatre mois plus tard, qu’en est-il de ces dossiers ?

Le maire rentrant à peine de vacances, le premier adjoint Jean-Claude Hapairai a répondu à nos questions. “L’action prioritaire reste l’accès à l’eau potable, explique-t-il. Nous avons trois possibilités pour installer le poste de chloration. Soit nous gagnons le procès en propriété contre la famille Dimier et nous pourrons installer le poste à l’entrée de la vallée de Orofero, soit nous le perdons et nous verrons si la famille accepte de négocier pour nous céder 1 000 m2 sur sa parcelle. Ce terrain est la solution la moins chère pour la commune. Si nous devons aller ailleurs, alors, nous pouvons installer ce poste plus en amont sur un autre terrain communal, mais il faudra y amener l’électricité. Troisième solution, nous implantons trois petits postes sur les trois sites de production d’eau.”

La décision devrait être prise en fin d’année pour que les foyers de Paea bénéficient de l’eau potable avant le 31 décembre 2015, comme la loi l’exige. Une bonne nouvelle pour les foyers recevant l’eau en provenance de Vaitupa et Papehue : un système automatique de fermeture des vannes, relié à des capteurs de turbidité (mesure de la couleur de l’eau), permet depuis un mois de bloquer l’arrivée “d’eau chocolatée” dans les citernes. Cela ne signifie pas que tous les problèmes seront résolus car l’autonomie des citernes n’est que de quelques heures. Néanmoins, la fréquence de ce phénomène devrait être très réduite.

 

Les travaux de la médiathèque

“L’autre grand dossier, c’est l’extension du cimetière communal à Tiapa qui va doubler de surface, détaille Jean-Claude Hapairai. Les études hydrogéologiques sont en cours. Fin décembre, nous entamerons les demandes de subventions. D’autres projets sont plus avancés. Les travaux de la future médiathèque, (ex-Maison pour tous) commenceront à la mi-septembre et devraient durer six mois. Le dispensaire sera également rénové dans quelques semaines, un nouveau local lui sera affecté pendant les travaux. La toiture de la mairie sera aussi réhabilitée à partir de fin septembre. Pour le terrain synthétique de Mara’a, nous finalisons le dossier de financement. Quant au bâtiment de la brigade municipale, il sera installé à côté de la caserne des pompiers. Les financements sont trouvés, on espère commencer en 2015.”

 

Cyr. C. cyril@ladepeche.pf
Imprimer Recommander Wikio Facebook twitter digg