Connexion

Mot de passe oublié
Papeete

Bientôt un bar à tapas au centre-ville

Publié le samedi 06 septembre 2014 à 01H00

Nouvelle équipe au Cafe Verde

1 2
Le Cafe Verde propose une nouvelle équipe, une nouvelle carte, un nouveau concept.

Le Cafe Verde propose une nouvelle équipe, une nouvelle carte, un nouveau concept.

Photo : JeH

Depuis lundi matin, une toute nouvelle équipe a pris les rennes du Cafe Verde. Un restaurant de la place de Papeete situé non loin de la place Jacques-Chirac.

Qui dit nouvelle équipe dit nouvelle carte, nouveau chef et nouveau concept. Jonathan Drouillon, le responsable de l’établissement, se veut être le premier bar à tapas de Papeete. Un concept qu’il met en place dès la semaine prochaine avec toujours une carte qui permet de savourer sur place des salades, des carpaccios ou encore des pâtes.

 

L’un des rares établissements à servir jusqu’à minuit

“Là, nous allons faire un bar un tapas. On innove un peu. Cela faisait un moment qu’on en parlait avec mon chef de cuisine. C’est un petit délire qu’on a entre nous et on va voir ce que cela donne sur Tahiti. Nous allons proposer une carte avec des vraies tapas espagnols”, se réjouit le nouveau responsable. Et de poursuivre : “Nous allons proposer en tapas des crevettes, des pains à l’ail, des pains à la tomate, des huîtres, des meats balls, des piments farcis ou encore du chorizo grillé…” Le 477 boulevard Pomare veut mettre en place des assiettes colorées aux saveurs essentiellement hispaniques. “La semaine prochaine, nous allons faire un test avec nos tapas et voir si cela plaît à la clientèle”, souligne Jonathan.

 

“Je pense qu’il y a une véritable demande”

La semaine prochaine, le Cafe Verde sera ouvert de 8 heures à minuit, en continu. “Nous ouvrons du lundi au samedi la semaine prochaine pour tâter le terrain. Mais nous sommes confiants. À partir du 1er octobre, ce sera comme cela tous les jours et en service continu”, sourit le jeune homme de 29 ans. Il sera l’un des rares établissements de la place à servir jusqu’à minuit. “Je pense qu’il y a une véritable demande. Les gens finissent plus tard ou veulent sortir dîner plus tard. Avec les tapas, nous pensons cibler une nouvelle clientèle”, raconte Jonathan.

Le jeune homme, qui réside en Polynésie depuis bientôt six ans, commence à concrétiser un bout de son rêve. Celui d’avoir son établissement. Après avoir enchaîné plusieurs structures en Polynésie, le voilà “consultant” du Cafe Verde, en attendant de pouvoir acheter son propre restaurant. Jonathan est passionné de restauration et compte bien arriver à ses fins en donnant rendez-vous aux gourmets.

JeH
Imprimer Recommander Wikio Facebook twitter digg