Connexion

Mot de passe oublié

“On s’aperçoit du côté de la justice, comme de la médecine en général, que le suivi des auteurs de violences sexuelles se complique dès qu’ils sortent de prison.”

Publié le mardi 10 juin 2014 à 01H00

Pour lire cet article payant,
abonnez-vous pour 1 mois ou profitez de notre offre 24H