Connexion

Mot de passe oublié
RAIATEA

Nicole, la “doyenne”, prend sa retraite

Publié le vendredi 12 septembre 2014 à 01H00

Deux événements fêtés à Avera

Nicole n’a pas manqué de fêter cette étape  avec ses sœurs  et frères, Vatea, Vilna, Steeve, Calina,  Ilanda et Eugène.

Nicole n’a pas manqué de fêter cette étape avec ses sœurs et frères, Vatea, Vilna, Steeve, Calina, Ilanda et Eugène.

La “doyenne” des employés municipaux de la commune de Taputapuatea est un exemple de fidélité professionnelle. Nicole Adams n'a connu qu'un seul et unique employeur : la commune à qui elle a consacré 41 années de sa vie.

“J’ai été recrutée le 1er août 1973 par le premier maire, Haurai Tarati (ndlr : la commune de Taputapuatea a été créée le 17 mai 1972), j'avais 18 ans, je sortais d'une formation d'une année de dactylo. Je me suis occupée de l'état civil, de la comptabilité… Il fallait tout faire sans informatique, ce sont de grands souvenirs”, explique Nicole. “J’ai beaucoup donné à la commune d'où je suis originaire. Je suis en congé et je serai en retraite le 1er octobre prochain, c'est un grand déchirement pour moi de quitter mes amis car, même si je suis la plus ancienne, nous travaillons tous pour la population.”

Nicole est devenue, sans qu’elle l’avoue, la mémoire de Taputaputea. Elle a servi sous les ordres de cinq tavana : Haurai Tarati, Guy Sanquer, Charles Schmidt, Toni Hiro puis Thomas Moutame. Elle ne compte plus les actes civils qu'elle a préparés pour les administrés, les pages de budgets communaux qu'il fallait dactylographier, et le temps qu'elle a consacré à sa vie familiale, riche de six enfants à élever.

 

Un bel anniversaire

Nicole a fêté ses 60 printemps, entourée de sa famille et de ses amis, samedi dernier dans sa propriété à Avera. Ainsi que son départ proche pour des journées qu'elle consacrera à ses cinq mootua.

“J’ai connu beaucoup de satisfaction dans mon travail”, poursuit-elle. “J’ai accompagné ,une fois, les élus de Taputapuatea pour un congrès des maires en France, je ne l'oublierai jamais. Maintenant c'est autre chose. Mon mari est pêcheur, je n'ai pas encore réfléchi ce que je ferai. Pour l’instant, c’est le retour vers la famille.”

Toutes les personnes présentes ont souhaité à Nicole un bel anniversaire et une bonne retraite.

 

De notre correspondantJean-Pierre Besse
Imprimer Recommander Wikio Facebook twitter digg