Connexion

Mot de passe oublié

Entamer la mutation du pays

Publié le mercredi 11 juin 2008 à 02H47

Lorsqu’il parle de “Développement de l’économie numérique” Georges Puchon est un ministre passionné. Installé depuis quelques semaines au gouvernement, ce spécialiste de la question a couché sur le papier un schéma d’orientation pour le développement de l’économie numérique. C’est quoi l’économie numérique ?

Toute activité qui s’appuie sur les outils numériques” répond Georges Puchon. L’île de Huahine pourrait aussi être reliée au câble sous-marin domestique. Dès lors qu’il est certain que le pays disposera d’un câble sous-marin à fibre optique, opérationnel en mars 2010, le ministre estime qu’il faut dès maintenant préparer son arrivée et réfléchir aux potentialités de développement pour les années à venir. Six axes ont été dessinés : la modernisation du code des postes et des télécommunications (ouverture à la concurrence), l’augmentation de la couverture numérique (câble et satellite), le développement d’une économie nouvelle basée sur les T.I.C. –Technologies de l’information et de la communication–(création d’un village pôle de compétitivité), la promotion des nouvelles technologies, la réduction de la fracture numérique (aider les foyers à s’équiper) et la modernisation des services publics (accessibles sur le web).

L’île de Huahine pourrait aussi être reliée au câble sous-marin domestique.Un projet de maillage numérique de nombreuses îles du Pacifique est en cours. Il permettrait de sécuriser le futur câble Honotua.

NUMÉRIQUE - Un schéma d’orientation est déjà sur les rails

Passeport technologique pour les entreprises Trois axes sont définis pour promouvoir l’utilisation des nouvelles technologies auprès des T.P.E. (très petites entreprises) : -la mise en place du “Passeport pour l’économie numérique” : une offre gratuite de découverte via des modules de présentation de l’économie numérique.

En faveur des T.P.E.: la conception d’un programme en partenariat avec des sociétés spécialisées dans les T.I.C. pour offrir des packages d’équipements informatiques, de logiciels, de conseil et aussi d’assistance aux T.P.E.

Dès la fin de l’année 2008
Grâce à ce schéma d’orientation, le ministre affirme que le gouvernement sera capable, en moins de dix ans :
  • d’accroître l’éventail des services aux bénéfices des consommateurs de téléphonie (2008) et Internet (2010) -de desservir en haut débit, grâce au câble sous-marin Honotua, aux satellites et au réseau de micro stations VSAT (fin 2008) les archipels les plus éloignés (une couverture complète de toute la Polynésie est projetée pour 2013).
  • de sécuriser le câble Honotua en adhérant au projet SPIN, qui reliera Tahiti à Nouméa et permettra ainsi au Chili et à l’Amérique du sud de se raccorder sur le « hub » de Tahiti.

Réduire la fracture numérique

Le ministre veut accompagner tous les Polynésiens quelque soit leur âge, leur lieu de résidence, leur catégorie sociale, vers cette société de l’information et du numérique.
Il propose :
- que des cyber-bases (structures d’accueil à but non lucratif) soient implantés dans des quartiers en manque de moyens, -un programme pour favoriser l’équipement informatique des ménages, dès la rentrée prochaine, avec un objectif de 15 000 ordinateurs sur 5 ans.

Imprimer Recommander Wikio Facebook twitter digg